Lot 144
10 000 - 15 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 50 560 €

Pierre JULIEN (1731-1804)

Rare statuette en terre cuite représentant Amalthée et la chèvre de Jupiter.
La nymphe est figurée assise sur un enrochement, retenant un drapé sur sa poitrine; l'animal représenté sur sa droite.
Exceptionnel modello réalisé par Julien vers 1786 pour la sculpture en marbre de la Laiterie de la reine Marie-Antoinette au Château de Rambouillet (manques et anciennes restaurations).
Ancienne étiquette: «H.T. Son II N°02/Monsieur (?) Groult 1 terre cuite de Jullien la laiterie de Rambouillet».
Haut.: 53 cm
Provenance: Probablement collection Charles-Camille Groult, dit Camille Groult (1832-1908).
Totalement inédite, cette exceptionnelle sculpture doit être considérée comme le modello, très certainement validé par la reine Marie-Antoinette elle-même, permettant ainsi la réalisation de la statue en marbre blanc achevée en 1787 par Pierre Julien et exposée dans la laiterie de Marie-Antoinette au Château de Rambouillet (illustrée dans le catalogue d'exposition Pierre Julien 1731-1804, sculpteur du roi, Musée Crozatier, Le Puy-en-Velay, 2004, p. 85, n°23). L'oeuvre fut placée dans une grotte spécialement aménagée dans un pavillon décoré de bas-reliefs également sculptés par Julien; elle fut saisie à la Révolution, puis exposée au Louvre à Partir de 1829. Ce même musée conserve également l'esquisse en terre cuite du sculpteur, anciennement dans la collection Paul Cailleux, qui est illustrée dans G. Bresc-Bautier, Musée du Louvre, Sculpture française, II-Renaissance et Temps modernes, RMN, Paris, 1998, p. 446; tandis que le plâtre original figura dans la vente après décès de l'atelier du sculpteur en mars 1805: «15. Julien, plâtre. La baigneuse, figure de grandeur naturelle, modèle en plâtre de la statue exécutée en marbre par feu M. Julien, pour la laiterie du château de Rambouillet; cette figure orne actuellement le Palais du Sénat».
Pierre Julien (1731-1804): Ce sculpteur d'exception figure parmi les meilleurs statuaires français de la seconde moitié du XVIIIe siècle et des toutes premières années du siècle suivant. Formé à Lyon chez Antoine-Michel Perrache, professeur à l'École de dessin de la ville, Julien vient ensuite à Paris et entre dans l'atelier du sculpteur
Guillaume II Coustou. En 1765, il remporte le premier prix de sculpture, passe trois années à l'École royale des élèves protégés et obtient son brevet de pensionnaire de l'Académie de France à Rome en juin 1768. Il arrive à Rome en décembre 1768 et y passe un peu plus de quatre ans à étudier les antiques et les grands maîtres de l'art italien. De retour à Paris, Julien participe notamment, aux côtés de son ancien maître, à l'exécution du mausolée du Dauphin, il expose régulièrement aux salons du Louvre de 1779 à 1804, il réalise les statues de La Fontaine et du Poussin pour le roi et surtout il est chargé par la Direction des Bâtiments du décor de la laiterie du château de Rambouillet pour Marie-Antoinette. Le sculpteur cumula les titres honorifiques: agréé à l'Académie en avril 1778, il est nommé académicien en mars de l'année suivante, adjoint à professeur en octobre 1781, puis professeur le 30 janvier 1790. Enfin, en décembre 1795, il est nommé membre de l'Institut. Il meurt au palais de l'Institut en décembre 1804, quelques mois après avoir été nommé membre de la Légion d'honneur. L'année suivante son atelier est vendu aux enchères; le catalogue de vente est révélateur de l'activité toujours soutenue du sculpteur à cette époque.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue