Exceptionnelle armure de guerrier japonais…

Lot 283
15 000 - 18 000 €

Exceptionnelle armure de guerrier japonais…

Exceptionnelle armure de guerrier japonais garnie de laque noire et de cordelettes bleues avec une cuirasse à deux corps « en forme de seau » (tetsu kuro’urushinuri okegawa nimaidō gusoku). Grand casque hoshikabuto à vingt plaques garni d’un grand fukikaeshi et d’un large protège-nuque à deux éléments (shikoro). De petites cornes kuwagata sur l’avant et une décoration centrale maedate figurant un grand sabre bouddhiste avec un dragon. Le fukikaeshi arbore un emblème avec trois « virgules » inclinées (migi mitsudomoe mon). Grand masque facial noir avec une très grande pièce pour le nez amovible, une moustache grise et un protège-gorge à cinq éléments. Les épaules sont protégées de sept éléments sode avec des cordelettes bleues. Les protections des bras se composent de trois pièces de métal connectées en forme de tube (sanmaidōkote) renforcées de maille japonaise sur du brocard jaune. La cuirasse à deux corps se compose de plaques horizontales lacées (yokohagi okegawa nimaidō). Un tube (ukezutsu) au dos de l’armure sert à maintenir une bannière (sashimono). La partie frontale de l’armure arbore des décorations telles que deux pompons orange et des pièces en métal doré : Deux petites en forme d’éventail et deux plus larges et de forme ronde figurant chacun le
même emblème « à la virgule » que celui du casque. Une jupe kusazuri composée de six rangées de cinq éléments pend de l’armure. La protection pour les cuisses haidate se compose de lamelles de métal noires et verticales et de maille japonaise sur du brocard. Le bas des jambes est protégé par un grand dōsuneate dont une partie est en forme de tube. Période Edo.
Provenance : Collection privée de la famille de Robert Hans van Gulik. Chercheur, écrivain et diplomate. Ambassadeur au Japon pour les Pays-bas au Japon
1965-1967.

Exceptional black lacquered suit-of-armour with blue cords and a two piece bucket shaped cuirass (tetsu kuro’urushinuri okegawa nimaidō gusoku). Large twenty plate hoshikabuto-helmet with large fukikaeshi with two broad neck-guards (shikoro). In front small kuwagata-antlers and in the middle a large Buddhist sword-with-dragon maedate. The fukikaeshi have a crest with three ‘comma’s’ turning to the left (migi mitsudomoe mon). A large black facial mask with a very broad separate nose-piece and a gray moustache together with a five piece gorget. The shoulders have seven-piece sode with blue cords. The arm-guards show three connected tube-shaped metal pieces (sanmaidōkote) with Japanese mail over yellow brocade. Two piece cuirass with horizontal laced plates (yokohagi okegawa nimaidō), at the back is a tube (ukezutsu) for a flagpole (sashimono) . In front of the cuirass hang two smaller fan-shaped and two larger round shaped gilded metal pieces both with the ‘comma’ crest of the helmet and two orange tassels. From the cuirass hang below six five-piece kusazuri . The haidate for the protection of the upper legs consist of black vertical metal strips and Japanese mail over brocade. Large (partly) tube-shaped dōsuneate protect the lower legs. Edo period.
Provenance : Private collection from the family of Robert Hans van Gulik. Scientist, writer and diplomat. Ambassador in Japan for the Netherlands in Japan 1965 - 1967.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue