BERNARDO ou BERNART DE ARAS
ex Maître de Pompién

Lot 2
15 000 - 20 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 31 900 €

BERNARDO ou BERNART DE ARAS
ex Maître de Pompién


Documenté en Aragon de 1433 à 1472
La Vierge et l'Enfant en trône et deux anges
Centre de retable Peinture mixte sur panneau de bois 141cm x 93cm
Etat:
Surface picturale: usures et restaurations, soulèvements visibles sur l'aile de l'ange de gauche et quelques manques visibles. Ecoinçons et arbres: surpeints plus tardifs. Ornementation dorée gravée ou en relief: d'origine
Inscriptions:
A la base du trône en lettres gothiques: SANTA.MARIA. O(ra?) ...
En bordure du pavement, inscription lacunaire: ...(m) ARIA MAD(re?) ...
Une galerie d'arcades reposant sur un muret de pierre d'où s'échappent la cime pointue d'arbres, sert d'arrière-plan à cette représentation de la Vierge tenant l'Enfant assise au centre sur un imposant trône architecturé reposant sur un socle en forme de demi-cercle; une tenture dorée et ouvragée sert de dossier. Au premier plan et de part et d'autre du trône, deux anges agenouillés offrent chacun une corbeille de fleurs ou de fruits. La Vierge, la tête couronnée est vêtue d'une robe à motifs dorés que recouvre un large manteau bleu doublé de rouge et bordé de liserés dorés en relief; elle tient l'Enfant sur son bras droit tandis que sa main gauche exhibe une pomme avec ostentation. Le corps de l'Enfant à demi nu est recouvert d'une simple draperie blanche et les deux anges aux larges ailes repliées sont chacun vêtus de manteaux rouges plissés dont les encolures dorées sont également en relief. Les têtes de tous les personnages sont auréolées.
Cette composition répond aux schémas traditionnels de la Vierge en majesté dont le type fleurit en occident tout au long de la période gothique et se prolonge à la Renaissance. Au début du XVe siècle, dans le royaume d'Aragon ces modèles proliférèrent à la suite des oeuvres de Jaime Huguet peintre catalan d'obédience hispano-flamande dont la présence à Saragosse influença l'école locale dont Martin de Soria fut le chef de file et Bernardo de Aras l'un des suiveurs. Connu en premier par C.R Post sous le vocable de Maître de Pompien1 Bernardo de Aras à qui nous attribuons notre panneau inédit jusqu'ici, a été identifié par R. del Arco en 1952 qui publia le contrat de commande en 1461 du retable de l'église de Pompién, ville proche de Huesca2. Les documents concernant Bernardo le signalent installé à Huesca à partir de 1449 et s'arrêtent en 1471-1472, date de son second mariage. Son activité artistique est attestée par ses séjours à Saragosse en 1455 et 1457 et la réalisation de plusieurs retables à Huesca dont celui de Saint Martin en 1456 (disparu) et celui déjà cité de Pompién en 1461. Le style qui s'en dégage est celui d'un peintre donnant emphase et réalisme à ses personnages drapés dans de lourds vêtements aux plis simplifiés et s'attachant aux détails morphologiques des visages aux hauts fronts dégagés, aux nez retroussés et aux mentons pointus. L'ensemble est rehaussé d'une riche ornementation dorée en relief caractéristique de l'art aragonais du XVe. Le rapprochement de ces oeuvres avec notre tableau permettant d'y retrouver les mêmes caractères, nous autorise à étoffer le catalogue encore restreint de la production du Maître de Pompién devenu Bernado de Aras, en lui attribuant la réalisation de cette Vierge vers 1460-1465.
1 C.R. Post, A History of Spanish Painting, The Aragonese school of the late middle ages, Vol. VIII,1, Cambridge (Mass.) p.380-387
2 Le retable comprenait sur deux registres superposés, au centre, la Vierge et l'Enfant en trône entourés de quatre anges surmontée du Couronnement de la vierge, à gauche de ce centre Saint Jean Baptiste, à droite Saint Sébastien, les deux sommés par une scène de leur martyr respectif. Les fragments de ce retable démembré en 1936 sont conservés à Barcelone (Museu Nacional de Catalunya); cf. également R. Del Arco, «Bernart de Aras, Retablo por la iglesia de Pompién, Año 1461», in Seminario de Arte Aragones, IV, 1952, p. 56-58; M.C. Lacarra Ducay, in Signos, Arte y cultura en el Alto Aragones medieval, exposition Jaca, Huesca, 26 Juin-26 septembre 1993, p. 181-182; D. Martens, «Un emprunt à Rogier de la Pasture dans l'oeuvre de Bernart de Aras» in Annales de la société royale d'Archéologie de Bruxelles, LXIX, 2008.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue