Magdalena VAN DEN HECKEN (Anvers, 1615 - Amsterdam, après 1635)

Lot 28
12 000 - 15 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 15 312 €

Magdalena VAN DEN HECKEN (Anvers, 1615 - Amsterdam, après 1635)


Étude de papillons et insectes.
Étude de libellules, papillons et insectes.
Deux huiles sur panneau formant pendant sur préparation ivoire (petites fentes verticales aux panneaux)
8 x 22 cm
la paire
La vie de Magdalena van den Hecken est très peu connue. Elle suivit l'enseignement de son père, le peintre Samuel van den Hecken, et fut active comme peintre de fleurs à Amsterdam vers 1635. Elle réalisa aussi des études d'insectes, se situant dans la transition entre l'art de Joris Hoefnagel et celui de Jan van Kessel l'Ancien.
Nos deux études représentent une vingtaine d'insectes de taille et d'espèces différentes. L'application du peintre est visible dans le rendu minutieux des nervures des ailes et des pattes. La vivacité des couleurs, notamment pour les libellules et les lépidoptères, ainsi que la maîtrise de la lumière tombant sur les carapaces, donnent de l'animation aux deux études.
L'ajout d'une ombre projetée sur le fond clair joue sur l'illusion d'une planche piquée de véritables insectes. Il est probable que ces tableautins étaient destinés à compléter une collection de naturalia dans un cabinet de curiosités entomologiques.
Bibliographie:
-Jean-Claude BOCQUILLON, «Les insectes dans la peinture du siècle d'or hollandais, ou la réponse de l'Arlequin», Insectes, n°127 (2002), voir pour comparaison p. 9 - 11.
-Norbert SCHNEIDER, Les natures mortes. Réalité et symbolique des choses, Cologne, 1990.
-Sam SEGAL, Flowers and Nature, Amsterdam, 1990.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue