Aristide MAILLOL (1861-1944)

Lot 52
Aller au lot
Estimation :
80000 - 100000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 135 240EUR
Aristide MAILLOL (1861-1944)

Eve à la pomme


Modèle créé en 1899, notre bronze fondu à partir de 1920 Bronze à patine brun clair


Signé « Aristide Maillol » sur la terrasse


Porte la marque du fondeur « Alexis. Rudier. / Fondeur/ Paris »


H. 58 cm


Un certificat d'authenticité d'Olivier Lorquin sera délivré à l'acquéreur.


Provenance : Ancienne collection Raoul Dufy (1877-1953), don à son exécuteur testamentaire Joseph Reynier ; par descendance.


Autres exemplaires dans les collections publiques :


- Aristide Maillol, Eve à la pomme, 1899, statuette en bronze, signé « Aristide Maillol, inscrit « A.BINGEN ET COSTENOBLE fondeur Paris épreuve d'artiste », H. 58 x L. 21 x P. 13 cm, Paris, Musée d'Orsay, inv. RF 4397 ; - Aristide Maillol, Eve à la pomme, 1899, statuette en bronze, fondeur Alexis Rudier, signé « Aristide Maillol », H. 58 x L. 21 x P. 12,5 cm, Lyon, Musée des Beaux-arts, inv. 1974-60 ; -Aristide Maillol, Eve à la pomme, 1899, bronze, H. 58 cm, Édimbourg, Scottish National Gallery of Modern Art, inv. GMA 2941 ; Littérature en rapport :


- Ursel Berger, Jörg Zutter (dir.), Aristide Maillol, cat. exp., Musée cantonal des beaux-arts, Lausanne, Flammarion, 1996, modèle répertorié sous le n°28, p. 188 ; -Bertrand Lorquin, Aristide Maillol 1861-1944, Milan, Skira, Paris, Seuil, 2002 ; - Sculptures du XVIIème au XXème siècle, Musée des Beaux -Arts de Lyon, Antoinette Le Normand-Romain, chapitre sur Aristide Maillol, Somogy Editions d'art, p.356 -358.


Eve à la pomme créée en 1899 s'inscrit dans la série de statuettes produite avant 1900 qui marque le début de la carrière de sculpteur de Maillol. Au même titre que les Baigneuses réalisées à la même époque, le sculpteur trouve ici un aboutissement dans ses recherches de renouvellement des formes. Tout en gardant son goût pour la figuration, il adopte ce style aussi personnel, serein qu'épuré caractérisant son Oeuvre. C'est aussi avec son Eve, au tournant du XXème siècle, que Maillol s'oriente pour la première fois vers la traduction en bronze de ses modèles.


D'Eve à la pomme, Il commande une première série de six tirages au fondeur Bingen et Costenoble. Quelques années plus tard, à partir de 1920, Maillol fait appel à Eugène Rudier qui en fond, à son tour, six épreuves avec la marque Alexis Rudier.


Notre rare bronze fait partie de cette série fondue par Eugène Rudier du vivant de Maillol. Conservé par les descendants de Joseph Reynier, exécuteur testa- mentaire de Raoul Dufy, il faisait partie de la collection du peintre. Les deux artistes se fréquentaient régulièrement depuis leur rencontre par l'intermédiaire du docteur Pierre Nicolau. Il existe une belle photo de Brassaï de l'intérieur de l'appartement parisien de Raoul Dufy où l'Eve à la pomme est posée bien en évidence sur la cheminée. (Voir base Photos RMN -Grand Palais : cote Cliché 04-007790 et n°inv. A.447Z+4). La fonte au sable de Rudier de l'exemplaire de Raoul Dufy est d'une grande légèreté, l'empreinte est d'une belle nervosité, la patine, très transparente, laisse apparaitre le beau mordoré du métal.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue