DÉCRET DU BLOCUS DE LA GRÈCE PAR L'ADMINISTRATION...

Lot 16
Aller au lot
2 000 - 3 000 €
Laisser un ordre
Votre montant
 
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

DÉCRET DU BLOCUS DE LA GRÈCE PAR L'ADMINISTRATION...

DÉCRET DU BLOCUS DE LA GRÈCE PAR L'ADMINISTRATION PROVISOIRE, promulgué à Corinthe, le 13 mars 1822, par Alexandre Mavrokordato, président du gouvernement provisoire et Theodoros Negris, ministre de l'intérieur et archichancelier. Imprimé original sur une feuille.
27,5 cm x 22 cm
Il s'agit de la proclamation du blocus de la zone maritime couvrant l'Épire, les îles de la Mer Égée, des rives de la Thessalie depuis Épidamnos (Dulcino) jusqu'à Salonique. Cette Déclaration du Gouvernement provisoire de la Grèce s'adresse à tous les capitaines et administrations des ports des îles de l'Egée, des Sporades et de la Crète tenus par l'ennemi, et interdit aux bâtiments battant pavillons étrangers d'entrer dans ces ports et de collaborer avec l'ennemi (sous-entendu turc ottoman). Il est précisé qu'en cas de non-observation de cette interdiction les capitaines de ces bâtiments seront arrêtés et jugés selon les dispositions et les lois du gouvernement provisoire hellénique. En préambule, l'Administration provisoire de la Grèce rappelle que le peuple grec est en lutte contre la tyrannie, qu'il a des droits indéniables et qu'il ne réclame rien d'autre que ses droits pour mettre fin à l'injustice; que le peuple grec, conscient de ses droits mais aussi de ses devoirs, vient de proclamer son Indépendance, qu'il a établi une Administration provisoire centrale pour défendre ses droits et pour faire face à ses devoirs et obligations et que le blocus de ces ports est une mesure prise pour empêcher l'ennemi de la Grèce de résister ou d'obtenir des moyens de résistance.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue