Deux lettres d'Auguste Alliou, proche collaborateur...

Lot 59
Aller au lot
150 - 250 €

Deux lettres d'Auguste Alliou, proche collaborateur...

Deux lettres d'Auguste Alliou, proche collaborateur de P.-J. Hetzel puis de son fils
L.A.S. rédigée par A. Alliou, au nom de Jules Hetzel, à M. Halpérine-Kaminsky, traducteur de Tourguenieff. Lettre de 4 pp. pliée en deux sur papier en tête de l'éditeur, datée du 14 avril 1909, de format (plié) 13,5 x 21 cm. Auguste Alliou indique à M. Halpérine-Kaminsky qu'Hetzel préfère renoncer à la publication des deux ouvrages de Tourguenieff qu'il lui a proposé. Malgré «la haute valeur littéraire de l'oeuvre», «son importance au point de vue documentaire de l'histoire sociale de la Russie» et son «désir de voir le nom de Tourguenieff sur son catalogue spécial de Livres d'étrennes», Jules Hetzel exprime «ses vifs regrets» mais ne peut «courir le risque d'une telle publication». Déchirure sans manque.
+ L.A.S. rédigée par A. Alliou à M. Halpérine-Kaminsky et signée par Jules Hetzel. Lettre de 4 pp. pliée en deux sur papier en tête de l'éditeur, datée du 14 juin 1909, de format (plié) 13,5 x 21 cm. Alliou cite une lettre de M. Halpérine-Kaminsky en date du 2 juin dans laquelle ce dernier fait part de son désir de récupérer les droits de sa traduction du roman de Tourguenieff Un Bulgare et lui donne très courtoisement l'accord de Hetzel.
Joint:
Note d'atelier de M. Alliou concernant l'illustration des Voyages extraordinaires.
Note au crayon rouge sur papier pelure, de format 24 x 14,5 cm: «M. Froment viendra demain prendre le bois / A (? Paraphe)». Cette note fut «récupérée par E. W. lors de l'encadrement d'un dessin original de Benett.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue